Equipe des Transitions Adolescentes et de Prévention des Exclusions

Actualités

Mission bien-être et santé des jeunes (rapport de M.R. Moro et J.L. Brison)

Lors du lancement du Plan "Bien-être et santé des jeunes", le mardi 29 novembre 2016, le Président de la République s'est vu remettre le rapport sur le bien-être et la santé des jeunes, réalisé par Marie-Rose Moro, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, et Jean-Louis Brison, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional. Ce rapport s'appuie sur un travail documentaire, des auditions et des observations de terrain.
/// Lire le rapport Mission bien-être et santé des jeunes

/// LIre le plan d'action interministériel

Colloque d'ÉTAPE : Éduquer, protéger, soigner... Devenons-nous maltraitant ? (30-31 mars 2017)

 

ÉTAPE organise avec l'Institut Mutualiste Montsouris le 4ème colloque d'Éthique autout du thème de la maltraitance.

Ce colloque est ouvert à tous. Il s'adresse tout particulièrement à l'ensemble des soignants en psychiatrie, des professionnels de laProtection Judiciaire de la Jeunesse, ainsi qu'aux étudiants.
Il se déroulera dans l'amphithéâtre de l'Institut Mutualiste Montsouris les 30 et 31 mars 2017.

Le programme est bientôt terminé. Nous vous le communiquerons très rapidement.

   

 

Éduquer sous contrainte. Une sociologie de la justice des mineurs (parution)

Depuis une vingtaine d'années, la justice des mineurs est le théâtre de profondes mutations, marquées notamment par la création de centres éducatifs fermés et l'ouverture de nouvelles prisons. Ces mutations heurtent l'esprit fondateur de la Protection judiciaire de la jeunesse, créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour rompre avec le traitement pénitentiaire des déviances juvéniles. Confrontés à une multiplication d’injonctions punitives visant à durcir les réponses apportées aux jeunes délinquants, ses principaux acteurs – en particulier les éducateurs – tentent de préserver la dimension éducative de leur action.

En articulant enquête historique et démarche ethnographique, Nicolas Sallée analyse l'émergence d'un modèle éducatif fondé sur une revalorisation controversée de l'enfermement et de la contrainte pénale.  Ce faisant, il décrypte la diffusion contemporaine d’une morale de la responsabilisation qui renoue avec nos plus vieilles utopies disciplinaires.
Auteur : Nicolas Sallée
Editions : EHESS, 2016 

AEMOD/AED. Alternatives au placement de l'enfant (revue Empan)

Le dispositif français de protection, tant des mineurs en danger que des délinquants, a été profondément modifié au cours des années. Il s’organise autour du juge des enfants, de la Protection judiciaire de la jeunesse, du secteur associatif habilité et du conseil départemental. Considérant que les mineurs délinquants sont très souvent des enfants en danger dans leur famille, les différentes missions institutionnelles de protection ont mis les pratiques éducatives au cœur des réponses au cas par cas. Actuellement, elles se déclinent sous deux formes distinctes : la protection administrative (AED ou Action éducative à domicile) et la protection judiciaire (AEMO ou Action éducative en milieu ouvert). Selon les territoires et les politiques, elles connaissent des histoires institutionnelles, des dispositifs, des articulations, des partenariats et donc des mises en œuvre spécifiques et originales.
Revue Empan n°103
Editions Erès

Parcours de jeunes et institutions (parution)

« Individualisation de l’accompagnement », « milieu ouvert socle », « projet personnalisé »… Les récentes orientations publiées par la Protection judiciaire de la jeunesse témoignent d’une priorité renouvelée d’offrir aux jeunes en conflit avec la loi des réponses diversifiées favorisant leur insertion sociale. Mais comment se fabrique un parcours ? Au-delà de l’investissement du jeune lui-même, quels sont les acteurs concernés par cette question ? Comment repérer les points de rupture dans les trajectoires personnelles et institutionnelles des mineurs pris en charge ? Quelles complémentarités et articulations, quels outils mettre en œuvre, notamment à l’échelon des territoires, entre partenaires de la Protection de l’enfance et PJJ ? Les Cahiers dynamiques posent la question des conditions de la continuité du parcours des jeunes et du milieu ouvert « nouvelle formule ».
Revue Les cahiers dynamiques, n°67.
Editions Erès

 

© 2016 - ÉTAPE - 14 rue Froment - 75011 Paris - Tél. 01 53 42 36 15 - infos@etape.info

Please publish modules in offcanvas position.